Volkswagen Arteon: le mix entre familiale et sportive

    0
    1554

    Vous avez connu la Phaeton, voici l’Arteon dont la consonance finale signale le haut de gamme chez Volkswagen. Pour mériter une telle distinction, la carrosserie de berline-coupé soigne des lignes élancées alors que l’équipement cumule tout ce que la marque allemande sait faire. Douce, élégante, confortable, très bien équipée, c’est sous ces adjectifs que Volkswagen Maroc vient d’introduire l’Arteon au Royaume.

    Cette vraie berline élégante surgie avec de solides atouts sous une jolie robe. Le principe demeure celui d’une berline routière à quatre portes et même cinq si on retient que le coffre n’est plus à ouverture classique mais bien avec un hayon motorisé, soigneusement intégré. La caméra de recul est logée sous le logo-commande d’ouverture et ainsi protégée des salissures. Innovation, le coffre étant géant de 563 l à 1.557 litres, à l’égal d’un Touran et bien mieux que ses rivales, selon les versions un deuxième bouton de fermeture permet de sortir un objet long avant que le mouvement de fermeture ne se déclenche.

    Se présentant grande berline, l’Arteon utilise la plateforme MQB venant de la Golf, ici dans sa version la plus longue et pourtant rigidifiée de 10 % pour atteindre 4,86 m hors tout soit, à 9 cm de plus qu’une Passat (5 cm pour l’empattement), la taille d’une Skoda Superb. On en déduit assez rapidement que la technique puise dans la banque d’organes du groupe avec des combinaisons déjà vues ailleurs.

    Mais l’Arteon ne veut pas avoir la physionomie d’une berline passe-partout et rien que le modelé de sa face avant et celui, complexe, de son capot nervuré redescendant latéralement sur les ailes raccourcies lui procure un air agressif avec un museau semblant flairer le sol. De profil, les rapports de masses sont moins élitistes avec un avant court qui n’aura, hélas, jamais à accueillir de gros moteurs. La ligne fuyante du toit donne la sensation d’un trois volumes tout en préservant la praticité du hayon. Un standing qui devrait plaire aux entreprises et aux jeunes cadres dynamiques.

    Le point fort de ce modèle réside dans l’habitabilité assez remarquable en dépit de sa hauteur abaissée qui pourrait aisément la convertir en voiture avec chauffeur. D’autant que l’accès à l’arrière parrait plus aisé que sur la Passat CC et offre un généreux espace aux jambes comme à la tête. En revanche, si l’Arteon innove à l’extérieur, son tableau de bord repris à l’économie de la Passat n’a rien d’original. Il est néanmoins pratique et offre, selon le niveau de finition le combiné d’instrumentation digital de 12,3’’ (Active Info Display) ainsi que le système d’info-divertissement de 8 pouces tactile qui incluent le système de navigation GPS avec la cartographie Maroc et le système App Connect.

    Sous le capot, deux moteurs turbo à injection directe TDI de 150 ch (110 kW) et 177 ch (130 kW) sur la version R-Line. Ils sont disponibles en boîte DSG 6 rapports.

    L’Arteon arrive sur le marché avec un look affirmé. Quatre niveaux de finition pour cette nouvelle berline Grand Tourisme : «Advance», «Business», «Elegance» et «R-Line». L’Arteon est très richement dotée dès sa version de base. Ainsi, tous les modèles embarquent par exemple des projecteurs à LED, la direction progressive innovante, le système de surveillance périmétrique Front Assist avec freinage d’urgence en ville (à partir de la Business)…L’Arteon peut être également personnalisée grâce aux deux finitions encore plus exclusives « Elegance » et « R-Line ». Le nom parle de lui-même : l’Arteon Elegance mise fortement sur l’élégance. À l’inverse, l’Arteon R-Line met encore plus l’accent sur la sportivité.

    Le positionnement est plus agressif que jamais offrant un rapport équipement-prix très attractif avec un ticket d’entrée à 380,000 dhs; le haut de gamme se positionnant à 570,000 dhs en R-Line. Une compétitivité inégalée face au premium, nouvelle concurrence directe de la marque.

    Bien que le segment où se place l’ARTEON (Berlines) a enregistré à fin 2017, une baisse de 22%, Volkswagen challenge le marché avec ce nouveau véhicule avant –gardiste qui défi tout les codes: le confort et l’habitabilité d’une berline et le dynamisme et le design d’une voiture de sport.

    En résumé, l’Arteon saura convaincre les conducteurs avec une famille qui souhaitent un véhicule aux lignes sportives et à la conduite alliant dynamisme et confort.

    Via Volkswagen Maroc

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Veuillez saisir votre Nom