SUV Ferrari. La rumeur se précise

    0
    1537

    Qu’on le veuille ou non, ce n’est qu’une question de temps pour que Ferrari frappe de son badge le capot d’un SUV, tout comme le taureau enragé de Lamborghini orne l’Urus et la statuette Spirit of Ecstasy de Rolls-Royce se dresse fièrement sur le Cullinan. Le Bentley’s Flying Bird est bien visible sur le Bentayga, tandis que le logo du trident de Maserati domine la calandre du Levante. En d’autres termes, la liste des constructeurs automobiles sans SUV devient de plus en plus courte.

    Les constructeurs automobiles donnent aux clients ce qu’ils veulent, et apparemment il y a un marché pour un  » SUV Ferrari « . Sergio Marchionne, le patron de FCA (Fiat Chrysler Automobiles), avait admis dans une interview accordée à Autocar fin d’année dernière qu’il avait des inquiétudes à ce qu’un FUV diluerait l’image de la marque de Maranello. Ses préoccupations sont du passé et maintenant Ferrari avance dans le développement d’un cheval cabré haut perché.

    On sait très peu de choses sur le tout premier SUV de l’entreprise Italienne, mais le patron de FCA a déjà révélé qu’il serait dans la lignée stylistique des Ferrari. Maranello travaille aussi sur un V8 hybride qui deviendra le premier moteur hybride Ferrari, et il y a de fortes chances que le futur SUV en hérite.

     

    Les derniers bruits de couloirs indiquent que nous n’aurons pas à attendre beaucoup de temps pour voir le futur SUV Ittalien camouflé sur les routes. Les rumeurs chuchotent même avant la fin 2019. La décision d’accélérer le développement est loin de la fameuse déclaration de Marchionne début 2016 quand il avait rétorqué vivement  » you have to shoot me first  » lorsqu’on l’interrogeait sur les perspectives d’un SUV marqué du cheval cabré.

    Alors que Ferrari se prépare à grimper sur le train des producteurs de SUV, cela ne signifie pas que tous les constructeurs automobiles de ce segment sont prêts à s’engager dans cette voie. Prenons l’exemple de McLaren, qui a clairement fait savoir qu’il n’avait pas l’intention de déployer un véhicule haut sur pattes. C’est la même histoire pour Koenigsegg, tout comme un SUV Bugatti ne semble pas être à l’ordre du jour.

    Bien entendu, tout cela pourrait changer dans le futur…… proche.

     

    Source: Motor1 – Autocar

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Veuillez saisir votre Nom