Daniel Ricciardo en pole position au GP de Monaco

    0
    664
    Daniel Ricciardo Photo CLaude Paris, Associated Press

    Daniel Ricciardo a signé une pole position convaincante en vue du Grand Prix de Monaco, samedi.

    Le résultat des qualifications est un boost pour l’écurie Red Bull. Max Verstappen n’a même pas entamé la qualification, résultat d’un tout droit lors du début des essais. Il a bloqué ses freins près du célèbre port, glissant et percutant les barrières de sécurité. Une bévue semblable à celle qui l’a aussi fait partir dernier au même endroit, il y a deux ans.

    Ricciardo a dominé chaque séance, concrétisant la deuxième pôle de sa carrière après celle obtenue sur le même circuit, en 2016.

     » Je me battais contre moi-même, a dit Ricciardo. Je voulais constamment être le plus rapide. Je voulais atteindre mes buts et garder cet élan. Nous avons envoyé un message, a-t-il poursuivi. J’ai fait tout ce que j’ai pu, maintenant il faut terminer le travail demain dimanche « . Il y a deux ans, un arrêt bâclé dans les stands lui a coûté la victoire, en principauté.

    Sebastian Vettel (Ferrari) partira deuxième devant Lewis Hamilton de Mercedes, le meneur au classement général.

     » Cette deuxième place au départ est ce que nous pouvions espérer e mieux, a dit Vettel. Daniel était dans une classe à part. Red Bull a le meilleur aérodynamisme en pente descendante  »

    Coéquipier de Vettel, Kimi Räikkönen va s’élancer à la quatrième place sur la grille, devant la Mercedes de Valtteri Bottas.

    Verstappen a été victime d’une collision dans un contexte où il n’y avait pas de pression, juste avant la fin de la troisième séance d’essais. Son aileron droit, son pneu avant droit et sa suspension ont subi des dommages. Le Néerlandais de 20 ans partira dernier sur la grille.

    Vettel est le champion en titre, lui qui partait deuxième l’an dernier. La Scuderia avait fait sourciller en amenant aux stands le détenteur de la pole Räikkönen, qui avait fini deuxième.

     » C’est presque impossible de dépasser ici, mais c’est quand même l’une des courses les plus fascinantes, a déclaré Vettel. Les accrochages en course peuvent très vite faire changer le déroulement de l’épreuve Monégasque  »

    Sinueux et sans lignes droites à grande vitesse, le parcours de 3,34 km favorise Red Bull, même si les monoplaces Ferrari et Mercedes sont plus rapides.

     » Nous savions que nous ne serions pas les plus rapides, a dit Hamilton. Nous avons fait de notre mieux. Ce n’est pas une très bonne sensation, mais ce n’est qu’une seule course  »

    Hamilton a remporté les deux dernières courses, et son avance au championnat des pilotes est de 17 points devant Vettel, victorieux lors des deux premières épreuves de la saison.

     » Nous connaissons bien le fragile équilibre entre le risque et la récompense sur cette piste  » a confié le détenteur de la pôle aujourd’hui. Partant premier demain, Daniel Riccardio a toutes les cartes en mains pour monter sur la plus marche du podium.

    Via MotorSport

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Veuillez saisir votre Nom