Citroën C5 Aircross : à l’assaut du 3008

    0
    876

    Le Citroën C5 Aircross basé sur la même plateforme que le Peugeot 3008, d’abord commercialisé en Chine en 2017, arrive en Europe avec quelques atouts bien mis en évidence.

    Dans sa stratégie de développement, avec ce nouveau véhicule, Citroën place maintenant sa pièce maitresse en Europe après la Chine où le modèle est déjà commercialisé. Produit à l’usine de Rennes-La Janais, il sera disponible en fin d’année, soit plus d’un an après la Chine. A Maroc il faudra certainement le voir apparaitre sur nos routes courant 1er semestre 2018.

    Inspiré par le concept Aircross présenté à Shanghai en 2015, le C5 Aircross en reprend les principaux traits stylistiques, comme la signature lumineuse à double étage avec feux diurnes au-dessus des projecteurs pour la face avant, et un nouveau traitement des « airbumps » ici positionnés en bas de caisse. Pas moins de 30 combinaisons extérieures permettront à chacun de personnaliser l’aspect extérieur. Autant de gimmicks qui s’intègrent parfaitement au style de baroudeur sophistiqué du C5 Aircross.

    Beaucoup de place à l’arrière

    Développé sur la plateforme EMP2 utilisée par tous les modèles PSA récents des segments C et D, le C5 Aircross, avec ses 4,50 mètres de long, s’intercale entre les Peugeot 3008 (4,45 m) et 5008 (4,64 m). Même chose pour ce qui concerne l’empattement, modulable par cran de 5,5 cm sur la plate-forme EMP2. À 2,73 m, celui du C5 Aircross est étiré d’un cran par rapport au 3008 (2,675 m), mais plus court de deux crans que celui du 5008 (2,84 m). À la lecture de ces chiffres, il semble que Citroën ait choisi de favoriser l’habitabilité aux places arrière, constituée de trois sièges individuels coulissants et rabattables qui modulent du coup la contenance du coffre de 580 à 720 l. Un record dans la catégorie.

    Amortisseurs à butées hydrauliques

    Il innove sur le plan des liaisons au sol puisque le C5 Aircross a été le premier modèle Citroën à disposer d’amortisseurs à butées hydrauliques doubles (compression et détente) lors de son lancement en Chine, soit quelques mois avant la C4 Cactus. Ces amortisseurs devraient lui garantir un confort de référence pour la catégorie.

    Moderne et bien dans son époque, il reçoit 20 technologies d’aides à la conduite dont le Highway Driver Assist, dispositif de conduite autonome de niveau 2, ou le Grip Control avec Hill Assist Descent pour sortir des sentiers battus, ainsi que 6 technologies de connectivité, notamment la recharge sans fil pour smartphone.

    Une hybride de 300 ch

    L’éventail des mécaniques reprend les propulseurs déjà utilisées par le Peugeot 3008, de 130 à 165 ch pour les essence, de 100 à 180 pour les diesel. Une version hybride rechargeable de 300 ch disposant d’une autonomie 100 % électrique de 60 kilomètres sera proposée fin 2019, ce qui devrait permettre au C5 Aircross d’accéder aux 4 roues motrices grâce à un train arrière électrique.

    Produit en France dans l’usine de Rennes-La Janais, ce nouveau C5 Aircross sera commercialisé en Europe et dans le reste du monde fin 2018, et sera le premier véhicule Citroën à disposer d’une version Plug-In Hybrid PHEV fin 2019.

     

    La production du modèle devrait débuter dans les prochains mois dans l’usine bretonne de Rennes-La Janais qui sera mise à contribution, pour une commercialisation en France programmée à l’automne 2018 soit juste après le prochain Mondial de l’automobile.
    Ici au Maroc il fera son entrée sur le marché au premier semestre 2018. Ce nouveau SUV frapper des chevrons ne passera pas inaperçu sur nos routes.

    Via Citroën France

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Veuillez saisir votre Nom