Essai Peugeot 308 Gti sur le circuit de Marrakech

    0
    1844

    Chez Peugeot, on aime les voitures de tempérament. Les déclinaisons GTi, notamment celle de la 308, son modèle compact au succès considérable, en sont la preuve. Certes, peu d’exemplaires ont été vendus au Maroc, contre près de 7000 l’année dernière en France. Mais c’est un fer de lance précieux pour l’image de marque, qui sert de base à la version course, la Racing Cup et ses 308 chevaux.

    Parce que l’époque est aux véhicules à l’agressivité assumée, la Peugeot sacrifie son élégance discrète, pour s’offrir un museau un peu plus punchy avec une grille de calandre noire verticale et un bouclier avec de grosses entrées d’air.

    Sous le capot, un moteur 1,6 litre de 270 chevaux pour un couple de 330 Nm, qui lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 6 secondes. C’est peu à côté des 300 chevaux de la Leon Cupra, des 320 chevaux de la Honda Civic Type R ou des 350 chevaux de la Focus RS. « Mais, précise, Jean-Marc Finot, directeur de PSA Motorsport, notre voiture était très bien équilibrée »

    La 308 GTi, avec 1200 kg, pèse en effet 100 kg de moins que ses rivales et propose un rapport poids/puissance très favorable de 4,46 kg par cheval. Elle dispose surtout d’un excellent châssis, avec un différentiel Torsen à glissement limité, des suspensions spécifiques et des jantes de 19 pouces.

    Nous avons testé cette voiture sur le circuit Moulay El Hassan à Marrakech. On se sent tout de suite très à l’aise au volant de ce petit bolide et l’on monte le rythme assez vite. Le mode Sport permet de disposer d’un accélérateur plus réactif et d’une direction plus ferme, tout en amplifiant le bruit du moteur. Lequel pousse sur tous les régimes.

    On accélère encore, grâce à la qualité d’un train avant stupéfiant. Bien aidé par les pneus Pilot Sport, il permet d’aborder les courbes vraiment très vite. On arrive assez facilement à se sentir en confiance dans leur dérive et l’on parvient à appréhender leurs limites… sans les dépasser.

    Nous avons gardé une marge de sécurité dans les courbes les plus rapides du circuit qui nécessitaient, au moins pour l’une d’entre elles, un vrai gros cœur. La GTi est tout aussi efficace dans les virages serrés, le différentiel permettant de resserrer les trajectoires là où elles auraient tendance à s’élargir. Enfin, elle freine très fort, grâce à ses disques de 380 mm.

    Efficace sur circuit, cette 308 est aussi une voiture utilisable au quotidien. Elle bénéficie de l’alerte de franchissement de ligne, du contrôle de somnolence, la détection d’angle mort, etc… Elle est vendue à 399 900 Dhs en concessions Marocaines.

    Tourné sur le circuit automobile international Moulay El Hassan Marrakech

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Veuillez saisir votre Nom