7 types de conducteurs qui nous énervent sur la route

    0
    938

    Nous avons pensé vous offrir une liste non-exhaustive des types de conducteurs qui nous énervent quand on prend la route.

    Ceux qui ne peuvent pas lâcher leur téléphone

    Eux, ils viennent en tête de liste. Et c’est un véritable fléau sur nos routes. Certaines personnes sont devenues si dépendantes à leur téléphone cellulaire qu’elles ne sont même pas capables de s’en passer quand ils prennent le volant. D’ailleurs, le nouveau Code de la route est maintenant nettement plus sévère à l’endroit de ces cancres de la conduite.

    Ceux qui ne connaissent pas le clignotant

    À la gauche de votre volant se trouve un levier magique qui permet d’indiquer aux autres usagers de la route vos intentions de tourner ou de changer de voie. C’est offert de série sur tous les véhicules, profitez-en !

    Ceux qui suivent de trop près

    C’est bien de dénoncer ceux qui roulent trop lentement dans la voie de gauche sans raison, mais si vous êtes du genre à les talonner pour les intimider jusqu’à ce qu’ils se rangent à droite, vous n’êtes pas vraiment mieux. En fait, vous êtes même dangereux.

    Les DJ sur quatre roues

    En ville, certains conducteurs semblent convaincus que les chansons qu’ils écoutent sont si bonnes qu’ils ont la mission de les partager au monde entier. Sauf que la musique qui est bonne pour vous ne l’est pas nécessairement pour les autres.

    Les amateurs de klaxon

    Le klaxon est un outil essentiel dans une voiture, sauf que certains conducteurs en font une utilisation ridiculement exagérée. Et ça, ça peut rapidement devenir agressant.

     

    Les fantômes roulants

    Quand le soleil se couche, trop d’automobilistes omettent d’allumer leurs lumières de soir et deviennent de véritables dangers sur quatre roues. En attendant, par pitié, assurez-vous de ne pas être ce genre de personne!

    Ceux qui roulent toujours en phares

    À l’inverse des fantômes, il y en a d’autres qui tiennent tellement à bien voir dans leur voiture qu’ils utilisent les feux de route à profusion, au détriment des autres conducteurs qui ont le malheur de croiser leur chemin. Si les feux de croisement existent, c’est parce qu’il y a une raison !

    Collaboration JDM

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Veuillez saisir votre Nom