Nouvelle Mercedes Classe A. Après la révolution , l’évolution !

    0
    1971

    Un nouveau langage stylistique, de nouveaux moteurs, une nouvelle interface utilisateur et des technologies encore méconnues du segment : cette troisième génération de Classe A fait fort ! Cette Mercedes compacte est-elle toujours conforme aux attentes ?

    La précédente génération de la plus petite Mercedes n’avait qu’un seul objectif en tête : faire oublier la Classe A des années 90, aussi maladroite soit-elle. C’est pourquoi les ingénieurs ont opté pour un caractère plus sportif qui séduit un public plus jeune. La quatrième génération s’appuie sur les valeurs fondamentales de la Classe A deuxième du nom, mais ajoute des éléments Mercedes plus classiques. Un haut degré de confort par exemple, mais aussi une série de fonctionnalités que l’on attend généralement d’une Classe S.

    Double affichage

    Commençons par l’extérieur qui cultive le nouveau langage stylistique de la CLS récemment lancée. Selon la version choisie (Style, Progressive ou AMG-Line), les épaules deviennent plus larges et les roues plus grandes (jusqu’à 18 pouces). A l’intérieur, les choses sont plus avant-gardistes que sportives, avec un tableau de bord moderne qui met la barre très haut pour la prochaine BMW Série 1.

    On remarquera notamment que ce double affichage est disponible en trois tailles. Dans le meilleur (et par conséquent aussi le plus cher) des cas, les écrans mesurent 10,25 pouces chacun, pour former un écran plat qui peut être utilisé de diverses façons. En plus des pavés tactiles sur le volant, nous en retrouvons un autre sur le tunnel central. Il est également possible d’utiliser l’écran de droite tactilement. De plus, le contenu de chaque affichage est personnalisable, ce qui rend les combinaisons visuelles presque infinies.

    Mercedes-Benz User eXperience

    Plus important encore : la technologie derrière tout ceci, à savoir « MBUX » ou la nouvelle Mercedes-Benz User eXperience. A partir de maintenant, cette interface sera déployée sur tous les nouveaux modèles Mercedes et utilisera même la réalité augmentée pour la partie navigation. Avec cette option, vous pouvez non seulement voir la carte et la direction à suivre, mais aussi une image en direct d’une caméra sur laquelle les numéros de maison et les noms de rues sont indiqués digitalement !

    Les choses deviennent encore plus sophistiquées lorsque vous prononcez les mots magiques « Hey Mercedes » pour activer le cerveau de l’intelligence artificielle de la nouvelle Classe A. Lors du lancement sous le soleil de Bouznika, nous avons particulièrement usé des deux demandes suivantes, illustrant parfaitement les compétences du système :  » Quel fait-il temps à Bouznika ?  » Et  » sélectionner luxe radio « . Vous cherchez la meilleur golf de bouznika ?  » Hey Mercedes!  »

    Trois moteurs pour le lancement

    Lors de ce lancement, Autonejma propose trois moteurs pour la nouvelle Classe A : les A 180d, A 200 et A 250. Cette dernière affiche 224 chevaux, et est immédiatement disponible au Maroc. Elle montre le  » potentiel AMG  » de ce nouveau membre de la famille.

    La version essence raisonnable est l’A200 avec coupure des cylindres qui, malgré sa désignation, est animée par un moteur essence turbo de 1,3 litre. Chez Mercedes, ils parlent, à tort, d’un 1.4 l, uniquement pour faire la différence avec Renault-Nissan qui a développé le moteur. Ce quatre cylindres est bon pour 163 ch et 250 Nm de couple dès 1.620 tr/min, ce qui est plus que suffisant pour atteindre les 100 km/h en 8,2 secondes. Avec les services de la boîte automatique à 7 vitesse à double embrayage, les rapports se passent sans à-coups.

    Mini Classe C

    Si vous trouvez qu’une consommation moyenne d’essence est trop élevée, vous pouvez toujours vous rabattre sur la diesel A 180 qui tombe facilement sous les 6 l/100 km. La boîte automatique fonctionne également mieux avec le diesel, ce qui rend parfaitement suffisante la puissance de 116 chevaux. A terme, une version diesel A160 d de 95 ch sera également ajoutée au catalogue en juin 2019, réduisant le prix d’appel. Les A 200 d et A 220 d seront introduites en janvier 2019. La A 180 essence quant à elle arrivera au moins d’octobre de cette année.

    A partir de 319 000 Dirhams, l‘A 180d, l’A 200 et l’A 250 sont importés uniquement avec une transmission automatique et une très belle dotation d’équipements sur l’entrée de gamme Style qui offre de série le détecteur de fatigue ATTENTION ASSIST plus le freinage d’urgence assisté actif. Mais quel que soit le groupe motopropulseur que vous choisissez, la nouvelle Classe A affiche désormais un niveau de raffinement que l’on associe plutôt à une Classe C. L’insonorisation aux bruits de roulement et de vent est excellente, tandis que les  suspensions filtrent bien ce qui passe sous les roues.

    Hormone de croissance

    Garanti sur facture : la petite Classe A est devenue grande ! Non seulement au sens littéral, car l’habitabilité arrière et le volume de coffre ont grandi, mais aussi en terme de contenu. Jamais auparavant le modèle d’entrée de gamme n’avait compté autant de nouveaux gadgets à bord !

    A son volant, vous découvrirez une voiture qui est bien assise sur la route et qui, malgré ses exigences de confort, peut encore se comporter dynamiquement. Les plus sportifs vont peut-être trouver la direction moins communicative, mais pour la plupart des acheteurs, elle constitue une arme redoutable dans le trafic saturé des villes Marocaines d’aujourd’hui.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Veuillez saisir votre Nom