Ferrari assigné en justice par la famille de Steve McQueen

    0
    961

    La famille de Steve McQueen a assigné en justice le constructeur automobile italien Ferrari, qu’elle accuse d’avoir utilisé indûment le nom de l’acteur américain pour promouvoir l’un de ses modèles.

    Pour célébrer son soixante-dixième anniversaire (1947-2017), la firme à l’étalon noir a sorti une série spéciale conçue autour de modèles ou de personnalités emblématiques associées à la marque. Dévoilée en 2016, la ligne comprenait notamment un modèle baptisé « The McQueen », inspiré d’une Berlinetta Lusso 250 GT, dont l’acteur posséda un exemplaire de son vivant.

    Dans la déclaration de la poursuite, consultée mecredi par l’AFP, la famille assure n’avoir jamais donné autorisation à Ferrari d’utiliser le nom de Steve McQueen, décédé prématurément en 1980 à 50 ans.

    La famille réclame tous les profits plus 3 millions de dollars

    En utilisant indûment le nom de l’acteur, le constructeur « a réalisé un chiffre d’affaires et des bénéfices importants », allègue la poursuite, déposée lundi devant un tribunal de Los Angeles.

    Depuis le lancement, Ferrari a changé le nom du modèle, qui ne s’appelle plus « The McQueen » mais « The Actor », mais, relève la famille, continue de faire référence au comédien dans la description de la voiture.

    La famille McQueen demande à la justice d’enjoindre Ferrari de ne plus utiliser le nom de l’acteur et de communiquer des données chiffrées relatives aux ventes et aux bénéfices tirés des ventes de modèles utilisant le patronyme et l’image de l’ancienne vedette.

    Elle réclame que l’ensemble de ces bénéfices lui soient reversés, ainsi que des dommages et intérêts d’un montant minimum de trois millions de dollars.

    Contacté par l’AFP, Ferrari n’a pas donné suite.

    En janvier dernier, à l’occasion du salon automobile de Détroit, le constructeur Ford avait présenté une édition limitée de son modèle Mustang, baptisée Mustang Bullitt du nom du film « Bullitt » dont Steve McQueen était l’acteur principal.

    Dans ce long métrage sorti en 1968, l’acteur le plus cool d’Hollywood, dans le personnage du lieutenant de police Frank Bullitt, sillonnait les rues de San Francisco dans une Ford Mustang.

    L’édition avait été réalisée en accord avec la famille McQueen, la petite-fille de l’acteur, Molly McQueen, ayant même participé à l’événement de lancement et s’étant déplacée en mars dernier à Genève pour le salon. Ford, qui a versé des royalties pour cela, a dû pousser à intenter cette action. Détail savoureux, Steve McQueen avait démonté le mustang au galop sur la calandre de sa voiture du film, car il s’était fâché avec Ford.

    Source AFP Agence France Presse New York

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Veuillez saisir votre Nom