L’indien Mahindra accusé par Fiat Chrysler d’avoir copié Jeep

    0
    1168
    Mahindra Roxor

    Fiat Chrysler a déposé une plainte auprès d’une autorité américaine pour empêcher la commercialisation aux États-Unis d’un SUV de l’indien Mahindra qu’il accuse d’avoir copié le design de la Jeep Cherokee, un de ses best-sellers.

    Mahindra ROXOR

    Dans cette plainte déposée le 1er août auprès de la Commission américaine du commerce international (USITC), un organisme indépendant, le constructeur italo-américain affirme que son rival indien s’est beaucoup inspiré des caractéristiques de son modèle dans la conception de Roxor. Les deux véhicules présenteraient un design semblable, affirme Fiat Chrysler dans des documents transmis à l’USTIC.

    Le groupe automobile demande par conséquent à l’autorité d’interdire la commercialisation du Roxor aux États-Unis, d’autant, estime-t-il, qu’il y a une concurrence déloyale. Car Mahindra fabrique quasiment toutes les pièces de ce modèle en Inde où la main d’œuvre est moins chère et les fait ensuite assembler aux États-Unis où le groupe indien a annoncé en novembre dernier un investissement de 600 millions de dollars pour une usine dans le Michigan.

    Pour Fiat Chrysler, l’enjeu est important car Jeep est le principal moteur de croissance du groupe. L’USTIC a ouvert une enquête.

    Mahindra fabrique aussi le Thar (voir la vidéo ci-dessous), qui n’est pas distribué aux États-Unis, n’étant pas conforme aux normes de sécurité nord-américaines.

    Le Roxor est une version du Thar dénuée d’accessoires destiné à être immatriculé comme un véhicule offroad.

    Mahindra a déjà fabriqué des Jeep Willy CJ3 1947 sous licence pour le marché asiatique.

    Source AFP Agence France Presse La Presse

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Veuillez saisir votre commentaire
    Veuillez saisir votre Nom